Usine Areva

Le Havre, France, 2018

Fiche Technique

Type

industrie

Lieu

Le Havre, France

Maître d’ouvrage

AREVA

Maître d’œuvre

Architecture :  ENIA Architectes 
Ingénierie :  IOSIS Industrie

Chef de projet : Julien Berujeau 

© perspectives

By Encore

Surface

57 800 m²

Programme

Réalisation d'une usine de construction d'éoliennes

Mission

Etude de faisabilité

Statut

en cours

Date

2018

contexte urbain 

Le projet d’usine de fabrication d’éolienne se situe sur la presqu’île Lucien Corbeaux, à l’embouchure de la Seine, en entrée de la zone portuaire du Havre lorsque l’on arrive de la mer ou bien du centre du Havre. Il est donc un point de repère de liaison entre la ville, la mer et le port.

La parcelle présente une surface de 22 hectares, de forme relativement longitudinale (200m*1100m).

Le site du projet comprend des éléments remarquables caractéristiques de la zone portuaire qui sont dans le projet, soit :

  • conservés : mât d’alignement, bâtiment de bureaux ;
  • evoqués : containers, silos, mâts..; 
  • mis en valeur : disposition des bâtiments cadrant sur le pare vent.

composition et matériaux

L’usine est d’une dimension singulière au sein du port du Havre. Sa hauteur, comme la longueur des bâtiments en fait un bâtiment repère, au même titre que la centrale thermique voisine ou que les silos de la presqu’île. La composition architecturale du bâti répond à ce statut

En écho aux containers omniprésents dans la zone, le bâtiment est composé comme une superposition, un assemblage de modules rigoureusement identiques.

Ils sont coiffés d’un attique translucide qui renforce l’horizontalité des édifices principaux et le dialogue avec l’horizon. Cette partie translucide horizontale constitue l’émergence de l’usine dans une vision lointaine et répond à la verticalité des cheminées de la centrale à charbon.

La couleur blanche choisie pour les parties opaques de l’usine fait référence aux éoliennes produites en son sein.

Les matériaux présélectionnés pour la construction de l’usine sont pérennes et adaptés aux nécessaires évolutions d’un tel site industriel.

Des profils structurels en acier disposés en façade la décomposent en modules, fabriquant ainsi une sorte de règle de composition qui garantit une homogénéité architecturale au fil des extensions/modifications.

Des cassettes blanches (type airplan), peu couteuses, disposées verticalement assurent la fonction de remplissage de cette ossature.

Les parties translucides sont réalisées en profil de verre armé (type Profilit) ou en Polycarbonate alvéolaire.