Centre Hospitalier Universitaire de Tlemcen

Tlemcen, Algérie, 2010

Fiche Technique

Type

santé

Lieu

Tlemcen, Algérie

Maître d’ouvrage

Wilaya de Tlemcen

Maître d’œuvre

Chef de projet : Christine-Anne Jaubert

Assistants : Patrice Lechevetrel, Kalina Petkova

Architecte : enia architectes

Ingénierie : IOSIS International

Surface

115 000 m²

Montant

141 M€ HT

Programme

Construction d’un centre hospitalier de 940 lits d’hospitalisation complète, composé de 5 filières : filière Femme-Mère-Enfant (140 lits), filière Abdomen (90 lits), filière Thorax (240 lits), filière Tête-Cou –Locomoteur (230 lits), filière spécialités médicales (240 lits)

Mission

Concours

Statut

études

Date

2010

Analyse du site

L’analyse du site a fait apparaître quatre points structurants :

  • une vaste superficie. Cette vaste surface issue d’un parcellaire d’origine agricole pose la question du choix de l’implantation du projet. Nous avons procédé à une recherche  et un choix des contraintes  sur lesquelles le projet nous apparaissait devoir s’appuyer.
  • la topographie : le terrain est incliné selon un axe nord-sud. Le niveau bas est à +585m et le point haut monte jusqu’à +592m. Cette différence s’étend de façon à former un terrain en pente très douce, peu perceptible.
  • le boulevard– rocade: élément structurant majeur qui ceinture le site et lui donne ses limites.
  • le bâti environnant se situe de l’autre côté du boulevard –rocade. On observe deux directions majeures d’implantation : une nord-sud au nord du terrain ; une direction est-ouest à l’ouest du terrain.
  • un bâtiment en cours de construction : le pôle cancer est implanté suivant un axe nord-sud. L’ensemble du bâti se situe à  distance certaine du terrain.

Implantation des fonctions sur le site

Le projet se compose de quatre bâtiments principaux :

  • le pôle hébergement et consultation : il fait face à la rocade et constitue l’accès principal de l’hôpital
  • le plateau médico-technique, situé immédiatement au sud du premier
  • le pôle logistique, situé à l’arrière
  • le pôle énergie, à l’ouest du pôle logistique
  • plusieurs bâtiments annexes viennent compléter le projet :
  • l’hôtel des accompagnants et la maison des résidents, situés à l’est, à l’extérieur de l’enceinte sécurisée
  • les quatre postes de garde, contrôlant les accès à l’enceinte sécurisée
  • l’amphithéâtre et la cafétéria, situés dans le grand patio longeant la circulation courbe principale

Les principes de la composition

L’axe générateur de la composition a été dicté par l’observation du parcellaire et l’orientation du tissu bâti, décrit ci-dessus. Les deux traits majeurs du site existant sont :

  • l’arc défini par la rocade au nord
  • la direction est-ouest définie par la voie au sud

Toute l’organisation du plan masse (bâtiments mais également voiries et parkings) s’articule autour de ces deux géométries : radiale et orthogonale.

Ceci nous a amenés à implanter le projet selon un principe d’orientation nord sud (alignement sur voie sud).

L’axe nord –sud et son cardan est-ouest,  permet une orientation favorable pour la protection solaire :

·         les chambres sont majoritairement orientées au nord, orientation idéale pour ce type d’espaces

·         les principaux linéaires de façade des bâtiments (hébergements, plateau médico-technique, logistique) sont nord ou sud, ce qui permet un contrôle très efficace des apports solaires (brise-soleil horizontaux sur toutes les façades sud. Voir plus loin l’approche environnementale).

Nous avons été attentifs à trouver une hiérarchie des espaces et des accès, à la fois dans l’objectif d’une composition architecturale équilibrée et d’une sécurisation des différents espaces composant l’accès à l’hôpital.

Une extension possible et simple

Un principe fondamental a également guidé la conception du plan masse : que le centre hospitalier puisse facilement s’étendre en fonction des besoins, sans perturber le fonctionnement de l’hôpital.

L’organisation en trois bâtiments parallèles permet ces extensions :

  • il doit être possible d’étendre l’une des fonctions (hébergement, zone médico-technique, zone logistique) sans impact sur les autres
  • le principe de modules définis pour les hébergements, et de trames très régulières sur les deux autres bâtiments permet une extension très simple vers l’est du site (cf. schéma ci-contre)

Façade urbaine

Dans la volonté d’intégrer le projet dans son contexte, nous avons observé la topographie du terrain et les hauteurs du bâti environnant. Nous avons implanté le projet à la cote +587, le bâti surplombe ainsi légèrement la rocade et les espaces de stationnement, les points bas du terrain sont libres de construction, et favorisent ainsi la récupération et le traitement des eaux de ruissellement.

L’organisation fonctionnelle choisie gouverne l’articulation des volumes construits et permet de respecter les gabarits du bâti environnant.

Par ailleurs, le plan masse permet de développer un linéaire de façade parallèlement à la courbe du boulevard, donnant une façade urbaine à celui-ci, et répond au bâti situé de l’autre côté de la rocade.

Cette façade urbaine est perçue de loin : elle offre à l’ensemble du quartier un événement à l’échelle du centre hospitalier et constitue un signal fort de la présence de celui-ci.

 

Nota

La filière  Femme-Mère-Enfant  :  140 lits

  • 30 lits de pédiatrie avec un secteur adolescents
  • 30 lits de chirurgie pédiatrique
  • 20 lits de médecine néonatale dont 10 chambres pour le nourrisson (malade) et sa Mère
  • 60 lits de gynéco-obstétrique

La filière  Abdomen (majoritairement chirurgicale) : 90 lits

  • 30 lits de  chirurgie digestive
  • 30 lits de  gastro-entérologie
  • 30 lits de chirurgie urologique

La filière  Thorax : 240 lits

  • 30 lits de cardiologie
  • 30 lits de cardiologie IDM
  • 30 lits de pneumologie
  • 30 lits de chirurgie cardiaque
  • 30 lits de chirurgie vasculaire
  • 30 lits de chirurgie thoracique
  • Ce pôle comportera 60 lits de rééducation, indifféremment orientés cardiologie ou appareil locomoteur

La filière  Tête-Cou –Locomoteur : 230 lits

  • 30 lits de chirurgie maxillo-faciale
  • 20 lits de brûlés (proximité requise avec la chirurgie maxillo-faciale reconstructrice)
  • 30 lits d’ORl (Oto-rhino-laryngologie)
  • 30 lits d’Ophtalmologie (OPH)
  • 30 lits de neurologie avec AVC
  • 30 lits de neurochirurgie
  • 30 lits d’orthopédie
  • 30 lits de traumatologie (OTR)

La filière  spécialités médicales/maladies chroniques : 240 lits

  • 30 lits de médecine interne
  • 30  lits d’endocrinologie et diabétologie
  • 30 lits de maladies infectieuses/sida
  • 30 lits d’hématologie
  • 30 lits de dermatologie
  • 30 lits néphrologie
  • 30 lits de gériatrie aigue
  • 30 lits de rhumatologie

Au total l’établissement comportera 940  lits d’hospitalisation complète (hors lits de soins critiques et places de jour)