Projet Vega

Seine et Marne, France, 2009

Fiche Technique

Type

informatique

Lieu

Seine et Marne, France

Maître d’ouvrage

Confidentiel

Maître d’œuvre

Architecture : enia architectes
Ingénierie : IOSIS
Paysage : Géovision

Chef de projet : Caroline Argence
Assistants : Jehanne Bouda, Thibault Gaborel

 

Surface

11 000 m²

Montant

50 M€ HT

Programme

Construction d’un centre informatique (3100m² serveurs)

Mission

Mission complète

Statut

livré

Date

2009

Le projet Antares est destiné à sécuriser le fonctionnement des systèmes d’Information d’un important établissement bancaire. Il se compose de deux centres de calculs conçus par l’agence, sur deux sites distants de 40km.

Le bâtiment « Vega » est l’un de ces deux centres. L’enjeu réellement passionnant de ce double projet est de proposer, à partir d’un schéma de fonctionnement rigoureusement identique, une réponse propre à chacun des sites. De fait, les deux centres, dans leur morphologie comme dans le choix de leurs matériaux, sont des projets fondamentalement différents.

Le centre de calcul se compose de trois grandes zones :

  • une zone informatique, destinée à l’hébergement des serveurs
  • une zone technique, très importante en surface, abritant les infrastructures (électriques et frigorifiques) qui alimentent les salles de serveurs
  • une zone logistique et tertiaire, formée des quelques bureaux et locaux de maintenance nécessaires au fonctionnement du centre

Le parti que nous avons retenu pour le centre Vega, consiste à rendre lisibles les entités précédentes, en les traitant en trois corps de bâtiments :

  • un grand volume de briques pour la zone informatique et technique : la hauteur de ce corps de bâtiment est déterminée par les équipements frigorifiques en toiture, masqués par des acrotères hauts en façade. De légers plis sur les parois de briques en pignons décomposent les façades en un jeu subtil de teintes sensiblement différentes du fait de l’incidence de la lumière rasante. L’homogénéité du volume perçu de loin contraste alors avec la lecture très dynamique que l’on en a à proximité. Le parement est ainsi constitué de briques semi-massives, fixées sur des voiles béton inclinés. Un traitement en moucharabieh de briques sur les terrasses techniques permet la ventilation des équipements, tout en conservant la cohérence architecturale de l’ensemble.
  • une longue ligne horizontale pour le bâtiment tertiaire : un léger bandeau de béton blanc vient couronner la façade principale généreusement vitrée, protégée par les fines lames verticales des brise-soleil en Ductal blanc. Les dimensions relativement exceptionnelles de ce bâtiment sont ainsi mises en valeur par la composition très horizontale de cette façade d’entrée (le sol végétal venant masquer les allèges des bureaux et ancrer le bâtiment dans la topographie) 
  • un petit volume intermédiaire abritant les services logistiques, dont la teinte sombre du parement en zinc prépatiné constitue un joint creux entre les deux entités majeures du programme.

L’opération Antares est projet pilote HQE auprès de Certivea (CSTB) dans le cadre de l’élaboration du référentiel HQE Data Center. La chaleur évacuée est récupérée pour chauffer le centre nautique voisin et un travail très fin d’optimisation des installations a été mené de sorte à obtenir un niveau de performance énergétique exceptionnel.