SDIS Chaumont

Chaumont, France, 2010

Fiche Technique

Type

santé

Lieu

Chaumont, France

Maître d’ouvrage

Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute Marne

Maître d’œuvre

Architecte mandataire : Peiffer & Freycenon
Architecte associé : enia architectes
Ingénierie : Egis Bâtiments Grand Est

© perspectives

Luxigon

Surface

11 065 m²

Montant

16,5 M€ HT

Programme

Construction du SDIS, d’un Centre de Formation Départementale (espaces d’enseignement, restauration, halls sportifs, maison à feu) et du Siège de l’Etat-Major (espaces tertiaires, salles de conférence)

Mission

Concours

Statut

études

Date

2010

Une image architecturale exemplaire et valorisante

Le futur équipement s’inscrit de façon simple et évidente dans le vaste et superbe cadre paysager. Nous proposons, à partir d’une même écriture architecturale, une transcription volumétrique du programme où, la vérité de la fonction crée l’image architecturale, dans un geste sobre, élégant et très qualitatif.

Ainsi, les différentes entités de l’équipement sont traduites par une séquence de quatre beaux volumes édifiés dans un rythme d’alternance entre bâtis et transparences, réunis par un axe fort structurant Est / Ouest qui irrigue toute l’opération.

L’architecture est volontairement sobre et économe, répondant le plus justement au programme. Les quatre pôles sont immédiatement identifiables.

Le Centre d’Intervention de Groupement, très visible depuis le rond-point, est en position stratégique très repérable à l’entrée du site, permettant à l’accueil principal du Centre de Secours le contrôle aisé des accès. La remise des véhicules est abritée au nord, derrière la strate des locaux de services et des locaux de vie qui sont idéalement orientés au sud, tout en bénéficiant de très efficaces protections solaires d’été et d’un patio privatif au nord.

Le bâtiment technique et logistique est situé au centre du projet pour assurer une liaison idéale avec les différents pôles, les remises et le plateau technique.

Sa façade de représentation au sud est composée avec celle du pôle Centre de Formation tout proche et, de façon plus indépendante pour lui donner son autonomie, celle du bâtiment de l’Etat Major, autour d’une placette arborée, véritable lieu

Un outil efficace et performant

Le projet en plan masse est très compact et économe dans son utilisation de la parcelle, libérant au maximum les espaces nécessaires de respiration des quatre pôles pour les aires de manœuvre, les jardins, les espaces réservés pour futures extensions...

Le projet est exceptionnellement performant en assurant en premier lieu l’efficacité des départs rapides des véhicules de secours et leur retour dans une lisibilité totale des déplacements : l’accès est unique depuis la voie nouvelle, avec une sortie spécifique pour les engins de secours partant en alerte, sans aucun croisement de flux avec les autres véhicules du Centre de Secours.

La remise des VSAV est séparée des autres véhicules, son accès extérieur par le sas est totalement indépendant.

Au sud, sont regroupés tous les accès principaux, les stationnements et la distribution des 4 pôles. Au nord, selon un même axe Est-Ouest, sont implantés tous les espaces techniques, les espaces d’accès et de livraison ainsi que le grand espace du plateau technique du Centre de Formation.

Cette aire, dominée par la Tour, est bordée de part et d’autre par des espaces verts arborés offrant un efficace écran protecteur vis-à-vis des parcelles voisines.

Plus au nord, est implanté le terrain de sport, relié directement au Centre de Formation par le cheminement du parcours sportif.

Une qualité de vie des espaces intérieurs pour ses utilisateurs

La qualité de vie et la convivialité des espaces intérieurs et de leurs prolongements extérieurs s’expriment pleinement dans une architecture généreuse, dans la séquence des volumes qui propose des points de vues variés sur  les paysages et les jardins.

Les espaces de détente et de restauration bénéficient tous de terrasses arborées, bien protégées à l’abri des cheminements.

La lumière naturelle est toujours privilégiée. Des patios permettent d’apporter la lumière et la ventilation naturelle au cœur des bâtiments. Ainsi, l’hébergement du CIG bénéfifice d’une double orientation nord / sud et ses vestiaires au rez-de-chaussée sont tous éclairés et ventilés naturellement. La halle des véhicules d’intervention est baignée de lumière zénitale captée grace aux décalages de toiture en forme de shed.

Pour garantir une enveloppe climatique protectrice, tous les vitrages exposés à l’ensoleillement sont systématiquement protégés par des brise-soleil ou de larges débords.

Le travail sur les matériaux intérieurs, toujours choisis pour leur caractère chaleureux, naturel et durable, a la volonté d’apporter une convivialité sans effet ostentatoire. Le bois est systématiquement privilégié pour toutes les structures apparentes.